NOUS CONNAÎTRE






NAISSANCE D'UN CONCEPT

L'Association Passerelle 92 a pour but d'accueillir, 24 heures sur 24, des enfants dont les parents sont confrontés à des problèmes familiaux, sociaux ou de santé, ponctuels ou périodiques. Cet accueil se fait en dehors de toute mesure officielle.

Il se propose de répondre à la difficulté d'être parent sans pouvoir s'appuyer sur un réseau familial ou de voisinage et d'offrir à l'enfant un lieu intermédiaire entre l'intimité familiale et le monde extérieur.

La structure d'accueil se définit comme un Relais Parental, elle est de caractère innovant et se réfère à la circulaire de Georgina Dufoix du 21/02/1983, concernant les lieux de vie.

A l'initiative de Véréna THORN Éducatrice Spécialisée, la conception d'un tel lieu est issue de la réflexion d'un groupe de travailleurs sociaux des Hauts-de-Seine, désireux de créer une alternative à l'accueil d'enfants à l'Aide Sociale à l'Enfance.

Le Relais Parental se situe donc en complémentarité de l'action exercée par le Service Social de Secteur, la Protection Maternelle et Infantile et l'Aide Sociale à l'Enfance qui le considèrent comme un outil de prévention.

L'Association Passerelle 92 a bénéficié tout au long de son parcours d'un appui important de la Direction de la Vie Sociale des Hauts-de-Seine qui a compris l'intérêt que pouvait représenter un tel service.

Nous avons obtenu de sa part l'attribution d'une subvention annuelle globale établie sur la base d'un budget prévisionnel, ce qui permet une autonomie de gestion.

Une participation financière modique est demandée aux parents. Elle est calculée en fonction des ressources des familles

Notre première Maison Relais Parental que nous appelons aujourd'hui « la Grande Passerelle » a ouvert ses portes le 1er novembre 1985.

Le 1er novembre 1989, une deuxième Maison, « la Petite Passerelle », s'y est ajoutée, afin de répondre au nombre croissant des demandes d'accueil, tout particulièrement à celui de très jeunes enfants.

Depuis le 1er janvier 1991, un réseau d'Assistantes Maternelles-Relais aujourd'hui Assistantes Familiales complète le service rendu par les deux maisons.
Les trois structures d'accueil fonctionnent sur la base d'une convention établie avec le Département des Hauts-de-Seine.

Cette convention prévoit une durée d'accueil limitée à un mois en acceptant néanmoins la possibilité d'un ou de plusieurs renouvellements d'admission, lorsque la situation l'exige.

Le nombre des enfants accueillis se limite à 14 enfants à la Grande Passerelle, à 12 enfants à la Petite Passerelle et à 20 enfants par jour dans le réseau des accueillantes.

Nous nous trouvons parfois en surnombre d'enfants, ce qui s'explique tout particulièrement par le fait que la plupart des familles qui nous ont utilisés s'adressent par la suite à notre Maison, à l'image d'une Maison Grand Parentale, chaque fois qu'elles rencontrent une difficulté particulière. Il s'agit souvent de familles monoparentales, de parents fragiles ou de couples en crise.

Certains parents retrouvent à la Passerelle le tiers qui permet de détendre une relation trop fusionnelle avec leur enfant. Ainsi certains enfants fréquentent la Passerelle en alternance avec le domicile familial un jour par semaine ou une semaine par mois.

Nous proposons également à des mères qui logent à l'hôtel avec leur bébé de passer la journée chez nous. En conclusion, à la Passerelle toutes les formules d'accueil sont imaginables à condition que les familles y adhèrent et que nous puissions collaborer avec les partenaires sociaux extérieurs.

En ce qui concerne le personnel, il est composé d'une directrice, d'une éducatrice chef de service, d'une puéricultrice, d'une secrétaire ainsi que des maîtresses de maison, travailleuses familiale diplômées ou en formation.
Celles-ci sont secondées par des aides maternelles ainsi que par des personnes en contrat partiel ou par des stagiaires. Nous bénéficions aussi d'une aide bénévole apportée par les habitants du quartier, notamment par les membres du Conseil d'Administration qui sont en majorité Gennevillois.

Où en est l'essaimage de ce projet ?

En décembre 1990 une structure d'accueil basée sur le même principe appelée « Coup d'Pouce 1992 » a ouvert ses portes à Châtenay-Malabry dans les Hauts-de-Seine.
Depuis mai 1994, l'Association « le Roseau » gère un Relais Parental à Besançon. Un deuxième relais s'est créé en 1999 à Montbéliard.

En mars 1998, un Relais Parental a ouvert ses portes à Montpellier sous la direction de l'association «Regain ». Depuis juin 2000, la Croix Rouge gère un Relais Parental à Nantes. Le Relais Parental de Cherbourg ouvrira ses portes en novembre 2007, il sera géré par l'Association.

Dans diverses villes, des projets analogues sont en cours d'élaboration en lien avec les Relais Parentaux existants.

NOTE CONCERNANT LES PARTICULARITES ET LES INTERETS DU RESEAU D'ACCUEILLANTES GERE PAR L'ASSOCIATION PASSERELLE 92








Une des premières indications à l'origine de cette forme d'accueil fut le nombre croissant des demandes de dépannage adressées à la Passerelle, dont l'acceptation portait préjudice à l'équilibre de nos deux maisons.
Au fur et à mesure de son utilisation, nous avons mieux cerné la spécificité de notre réseau familial d'accueillantes. D'une part, la prise en charge par une famille nous a permis de recevoir en toute sécurité des enfants très jeunes et fragiles, sortant pour certains d'un service de prématurés. Elle a également facilité l'accueil d'enfants très carencés ou malades ayant besoin de régimes alimentaires ou de soins particuliers. Des enfants handicapés demandant à être suivis par des psychomotriciens, des kinésithérapeutes et d'autres intervenants ont pu être aidés de façon satisfaisante grâce à la collaboration d'une accueillante avec notre puéricultrice. D'autres familles ont hébergé des enfants atteints de maladie mentale qui supportaient mal la vie en collectivité. Par ailleurs, des accueillantes ont pu recevoir des adolescents en rupture familiale passagère ou en attente d'un accueil spécialisé pour jeunes handicapés.

Grâce à notre accueil familial nous avons aussi pu apporter une réponse mieux adaptée à certains appels du secteur social ou de l'Aide Sociale à l'Enfance recherchant un lieu d'évaluation au moment d'une demande parentale d'Accueil Temporaire pressante, mais ne paraissant pas toujours bien fondée. Auparavant de tels accueils aboutissaient à des placements de plusieurs mois à la Passerelle, ceci pour éviter à l'enfant les effets déstructurants d'un passage à travers plusieurs collectivités transitoires. Actuellement nous pouvons nous appuyer sur des familles expérimentées dans cette indication d'accueil, qui savent recevoir les enfants dans la double éventualité d'un retour chez eux ou d'une admission en structure d'accueil provisoire. Aidées par la puéricultrice de la Passerelle, ces accueillantes s'efforcent de réconforter physiquement et psychologiquement des enfants souvent fragilisés par l'incertitude de leur situation.
Elles sont disponibles pour les accompagner en visite de préparation et d'admission dans leur futur foyer, si possible en présence des parents.

En dernier lieu, notre réseau d'accueillantes nous permet de préserver la scolarité d'enfants habitants des communes trop éloignées pour assurer un transport scolaire par la Passerelle.

Quelles sont les particularités caractérisant le fonctionnement de nos accueillantes ?

Nous recrutons nos assistantes familiales sur l'indication des services de P.M.I que nous consultons en cas de besoin. Plusieurs rencontres entre les équipes de la P.M.I et les responsables de la Passerelle ont permis de définir les qualités professionnelles spécifiques de ces assistantes familiales.

Nous recherchons des personnes mûres et équilibrées, sachant tenir leur place de professionnelle au service d'une structure d'Accueil Temporaire, qui se limite à représenter pour l'enfant un lieu de bien-être et de sécurité. Par conséquent, nous ne les encourageons ni à des observations psychologiques, ni à des attitudes thérapeutiques, ni à une écoute spécifique des parents, mais nous leur demandons une pleine prise de conscience de leur rôle d'accueil, analogue à celui des assistantes familiales de nos deux maisons. Cette exigence peut se réaliser grâce à une relation de confiance entre les assistantes familiales, la puéricultrice et la directrice de la Passerelle.

Nos accueillantes peuvent compter sur notre écoute et notre intervention jour et nuit, en semaine et pendant les week-ends, car nos maisons fonctionnent sans interruption et un membre de l'équipe de direction est toujours joignable. Notre puéricultrice assiste les accueillantes dans toutes les démarches extérieures importantes en y associant le plus possible les parents.
Ces derniers rencontrent leurs enfants dans un premier temps à la Passerelle ou en compagnie de la puéricultrice chez l'accueillante avec l'accord de cette dernière.

Les assistantes familiales savent que lorsqu'une situation s'avère trop difficile, les maisons de la Passerelle peuvent servir de relais à l'enfant, ce dernier nous connaissant déjà par le biais de tous les contacts établis préalablement.
Il existe donc une communication constante et très diversifiée entre les assistantes familiales et nos deux maisons.

Quelles sont nos perspectives pour cette forme d'accueil?

Les deux premières années de collaboration avec la Passerelle ont permis de révéler chez certaines assistantes familiales une motivation et une compétence exceptionnelles. Il s'agit d'une dizaine de professionnelles qui se sont d'ailleurs souvent distinguées par rapport à l'accueil d'une population spécifique d'enfants très fragilisés ou handicapés, d'adolescents ou d'enfants se trouvant en situation d'évaluation. Nous apprécions la sécurité qu'elles nous apportent en acceptant à tout moment de prendre en charge de tels enfants.

Ces familles sont amenées parfois à refuser d'autres demandes d'accueil, désirant rester disponibles pour la Passerelle. Ces assistantes familiales sont actuellement employées en contrat à durée indéterminée par notre association.

En ce qui concerne la formation de nos assistantes familiales, elles bénéficient des différentes formations proposées par leur service de P.M.I.. Depuis janvier 1993, une psychologue anime des réunions mensuelles regroupant toute l'équipe des professionnels de la Passerelle.

                                              PROJET D'ETABLISSEMENT


Concept et définition
Deux types d'accueil
L'équipe
Les réunions
L'admission
L'orientation vers l'accueil collectif ou familial
L'accompagnement
Partenariat


Définition

L'association Passerelle 92 à pour but d'accueillir 24h/24 et 12 mois sur 12, des enfants dont les parents
sont confrontés à des problèmes familiaux, sociaux ou de santé, ponctuels ou périodiques. Cet accueil
se fait en dehors de toute mesure officielle.

Type d'accueil

L'association bénéficie de deux types d'accueil , en collectivité ou en famille relais.
Les deux maisons collectives sont situées dans une commune du nord des Hauts-de-Seine: Gennevilliers.
Le réseau des familles relais est représenté par le domicile de chaque assistante familiale, à Gennevilliers
ou sur une commune limitrophe.

Les maisons d'accueil collectif se dénomment :

  • La Grande Passerelle, sise au 34 rue Villebois Mareuil (siège de l'association). Elle peut recevoir
quatorze enfants.

  • La Petite Passerelle, sise au 65 rue Henri Barbusse. Elle peut accueillir douze enfants.

Les enfants accueillis ont entre 0 et 18 ans. Ils restent scolarisés dans leur école de quartier, ce
qui conditionne, en partie, le lieu et le type d'accueil, collectif ou familial. Le déroulement de la journée se
calque sur le modèle d'une journée passée au domicile familial, rythmée par des temps importants
(le lever, le repas, la sieste, le bain et le coucher ) .

Le Relais Parental est un lieu de vie non spécialisé, à l'image de la structure familiale. Il offre à l'enfant un
espace de socialisation et d'apprentissage où chacun trouve sa place sans avoir à lutter pour l'obtenir comme
cela peut parfois se passer dans la cour d'école.

Chaque maison est tenue par une technicienne de l'intervention sociale et familiale appelée « permanente ».
Celle-ci est aidée par des aides familiales et des agents de service. qui assurent le ménage et le bain du soir
auprès de chaque enfant, ainsi que la préparation du linge. Une animatrice est responsable de l'accueil
du groupe d'enfants sur la matinée. Les plus petits, les enfants en difficulté dans le groupe sont pris en
particulier par la permanente

Chez les assistantes familiales, l'enfant accueilli suit le rythme de l'accueillante, celle-ci lui aménage des
temps spécifiques: sorties au parc, moments de jeux dans la maison. L'enfant accueilli en famille relais
est toujours en lien avec la Passerelle, car le lieu d'arrivée et de départ de l'enfant se fait à la Grande Passerelle.
Des moments de jeux et d'apprentissage s'organisent aussi à la Grande Passerelle en présence des accueillantes,
des enfants confiés, de l'animatrice et de la puéricultrice chargée du suivi des familles relais

L'équipe des maisons

Elle se compose de:

  • 1 Directrice
Actuellement puéricultrice de formation. Elle est chargée de la gestion de l'association
en concertation avec le conseil d'administration. Elle est responsable de l'équipe en place. Elle organise
l'accueil des enfants, reçoit les parents. Elle est en lien avec les différents services extérieurs qui suivent
les parents des enfants accueillis.

  • 1 Chef de service
Actuellement éducatrice spécialisée de formation. Elle seconde la directrice et la remplace lors de ses
absences, elle est d'astreinte en relais avec la directrice. Elle est responsable de la Petite Passerelle,
elle supervise l'équipe  en place sur ce lieu et veille au cadre et à l'ambiance d'accueil des enfants.
Elle est chargée de l'élaboration du planning du personnel. Elle reçoit les parents et participe aux
décisions d'accueil des enfants.

  • 1 Puéricultrice
A 0,60 équivalent temps plein. Elle veille à la santé de tous les enfants accueillis, remet à jour les vaccinations
en lien avec les parents. Elle assure le suivi des familles relais à leur domicile. Elle co-anime avec l'animatrice
un temps de formation aux activités, l'atelier, une fois par semaine pour les assistantes familiales.

  • 7 Permanentes, de formation technicienne de l'intervention sociale et familiale, dont la présence est
répartie sur les deux lieux d'accueil collectif. Elles assurent douze heures de la journée en alternance avec
des nuits. Elles prennent en charge la vie quotidienne du groupe d'enfants au sein de la maison et organisent
l'équipe d'aide auprès d'elles. Elles veillent au bien-être de chaque enfant accueilli, selon son âge et ses
besoins, toujours en lien avec l'équipe de direction.

  • 4 Aides Familiales et d‘une cinquième à 0,50 équivalent temps plein, sans formation particulière.
Elles assurent alternativement, par groupe de deux sur chaque maison, l'aide à la prise en charge du groupe
d'enfants, elles organisent des activités avec et pour eux. Elles participent à l'entretien de la maison pendant
les temps de repos des enfants ou de la prise en charge de ceux-ci par l'animatrice. Elles travaillent en
alternance les week-ends selon un planning établi.

  • 2 agent de service, un par maison et une troisième personne en contrat aidé à 0,75 équivalent temps
plein. Elles assurent l'entretien quotidien de la maison. Elles accompagnent à l'école les enfants scolarisés
dans le quartier, donnent la douche à chaque enfant le soir et préparent ses vêtements pour le lendemain.
Elles sont présentes chaque jour de la semaine.

  • 1 Animatrice, à 0,80 équivalent temps plein. Elle assure l'animation, l'éveil artistique et culturel du
groupe d'enfants. Elle est présente par demi-journée en semaine mais en journée complète les mercredis
et jours de vacances scolaires. Elle assure une présence et une formation auprès des accueillantes en
lien avec la puéricultrice

  • 1 Psychologue à temps partiel. Elle anime des temps de rencontre, d'analyse de la pratique
entre les différentes professionnelles. Elle participe et co-anime avec la directrice des réunions, en présence
de toute  l'équipe en vue de l'élaboration du projet pédagogique

  • 1 Agent administratif.
Il est chargé du travail de secrétariat.

  • 1 Homme d'entretien.
Il veille au bon fonctionnement du matériel dans les deux maisons. Il assure des accompagnements scolaires
sur la commune ou les communes limitrophes.

Les réunions

Il existe différents temps de réunion:

  • les réunions d'équipe, co-animées par la directrice et la chef de service, elles ont lieu mensuellement
en présence de toute l'équipe . Elles abordent le fonctionnement des maisons, le projet de chaque enfant
accueilli et son comportement.

  • les groupes de paroles, animés par la psychologue et différenciés selon les personnels, un groupe
pour les permanentes, veilleuses de nuit et l'animatrice, un groupe pour les aides familiales et agents de
service, un groupe pour les accueillantes. L'équipe d'encadrement est absente de ces groupes de travail.
Ils abordent le travail en équipe, c'est une analyse de la pratique, un retour en paroles des actions et actes
posés lors du travail quotidien.

  • une réunion mensuelle pour l'élaboration du projet pédagogique co-animée par la directrice et la
psychologue en présence de toute l'équipe.

L'admission de un ou de plusieurs enfants

L'admission d'un enfant peut se faire de façon différée ou dans l'urgence, sur la simple demande du parent
orienté ou non par un travailleur social. Une simple communication téléphonique permet de débuter un
accueil au Relais Parental.

Accueil en urgence

Par téléphone, nous obtenons les renseignements nécessaires à l'accueil de l'enfant, âge, fratrie, scolarité,
spécificité, si maladie régime ou autre, évaluation du temps d'accueil. Une autorisation écrite d'hébergement
dans notre maison d'enfants et de soins en cas d'urgence sera signée par le représentant légal de l'enfant et
apportée lors de l'accueil. Cette autorisation comporte les renseignements concernant les représentants
légaux de l'enfant, leur adresse et coordonnées téléphoniques, les revenus du foyer afin d'établir la
participation financière parentale et concernant l'enfant, elle nous renseignera sur son état civil, son lieu de
scolarité.
Nous n'utilisons cette procédure que dans le cas où le représentant légal de l'enfant est dans l'incapacité
de se déplacer et d'accompagner lui-même son enfant.

Accueil différé

La procédure d'admission la plus courante se fait de manière différée et préparée. Un rendez-vous est proposé
aux deux parents s'ils souhaitent venir ensemble.

Nous sommes plus souvent en contact avec des parents isolés et plus particulièrement des mères seules.
Cette  première rencontre se fait en présence de l'enfant ou des enfants à accueillir.

Nous remplissons la fiche d'inscription comportant les renseignements légaux et administratifs sur l'enfant,
les coordonnées des parents, nous calculons le montant de la participation financière des parents selon les
revenus déclarés et le nombre d'enfants à charge. Ce calcul nous est imposé par le conseil général.

Le temps d'accueil et les modalités de celui-ci sont notés sur la fiche, des réévaluations et ajustements seront
toujours possibles pendant l'accueil.

Au cours de cet entretien, les parents nous ferons connaître tout ce qu'ils jugent nécessaire à l'accueil de leur
enfant dans de bonnes conditions.

Nous leur ferons visiter la maison et présenterons le personnel présent ce jour là. Si nous envisageons un
accueil en famille relais, nous présenterons l'accueillante lors de cette rencontre ou nous conviendrons d'un
rendez- vous ultérieur. Les coordonnées téléphoniques de celle-ci leur seront données lors de l'accueil
effectif de l'enfant. Nous signalons aux parents que nous restons disponibles pour toute question, qu'ils
peuvent toujours nous contacter ultérieurement.
Nous ne prévoyons pas de période d'adaptation pour les enfants. Ce premier contact, lors de l'inscription,
permet aux parents et à l'enfant de dédramatiser ce moment de séparation. Nous rassurons parents et
enfants sur la disponibilité du personnel et du groupe d'enfants qui accueilleront leur enfant avec toute la
bienveillance et l'empathie nécessaire à ce moment parfois douloureux pour l'un et l'autre.

La séparation est parfois éprouvante à vivre pour certains enfants, nous devons les soutenir plus fortement.
Ils passent alors des moments privilégiés dans le bureau avec la direction ou avec la permanente, quand
les autres font la sieste et qu'eux ne peuvent pas s'endormir.

Nous accompagnons aussi les enfants auprès de leur parent hospitalisé quand aucune personne de
l'environnement familial ne peut le faire.
Des communications téléphoniques sont aussi organisées afin de maintenir le lien parent-enfant.

L'orientation vers les familles relais

L'orientation en famille relais se fait principalement en fonction de l'âge de l'enfant:

  • jusqu'à 18 mois nous préférons les accueillir chez les assistantes familiales. Celles-ci sont plus disponibles
au maternage que nos permanentes sur nos deux lieux collectifs, car souvent, le groupe d'enfants accueillis
est important et ne laisse pas assez de temps à la prise en charge individuelle que demande le tout petit enfant.

  • les adolescents seront prioritairement orientés vers les familles relais. En effet certains jeunes de 13 à 18 ans
ne supportent pas bien notre collectivité enfantine. Ils la trouvent ennuyeuse et peu adaptée à leurs intérêts.
Pourtant d'autres jeunes , maternants ou habitués aux familles nombreuses, aimeront l'accueil dans le
groupe. Certains participent aux tâches matérielles, couvert, vaisselle, surveillance et jeu avec un enfant
plus jeune.

  • le lieu d'accueil se fait en fonction de l'école de l'enfant

  • la personnalité et le comportement de l'enfant nous feront choisir le lieu le plus adapté, collectif ou individuel,
pour lui.

  • tout simplement dans le cas où les maisons sont au complet nous serons obligés d'envisager un accueil en
famille.

L'association salarie six assistantes familiales chacune prend en charge trois enfants au plus, selon son
agrément. Nous les recrutons par l'intermédiaire des services de PMI, leur suivi est assuré par la puéricultrice
de la Passerelle. Elles sont toujours en lien avec notre association et peuvent, de jour comme de nuit, nous
interpeller. Nous pouvons à tout moment mettre fin à un accueil qui ne se passerait pas bien et reprendre ainsi,
sur une de nos maison ou chez une autre accueillante, l'enfant qui poserait problème.

L'accompagnement

a) - Des enfants

Comme nous l'avons dit précédemment, l'accueil à la  Passerelle  n'est pas spécialisé. Le Relais Parental est
un lieu mettant en place des règles de vie simples couramment utilisées dans les familles. Ce cadre, posé par
tous les adultes du Relais Parental, est sécurisant pour l'enfant. Il lui permet d'évoluer en tant qu'enfant, à
une place d'enfant reconnue et désignée par l'adulte. Il est respecté comme tel dans le groupe et doit en contre
partie respecter les autres enfants et les adultes présents.
L'accompagnement se fait au quotidien, dans une réalité quasi palpable. L'enfant est encouragé à devenir
indépendant, l'adulte a auprès de lui une présence bienveillante et rassurante qui le conduit vers l'autonomie.

Les rituels mis en place dans notre maison, les chansons et les fêtes, rythment la vie de l'enfant et l'inscrivent
ainsi dans une temporalité, une histoire commune vécue au sein d'une petite collectivité. Les activités
ludiques ou culturelles s'inscrivent dans la même simplicité que l'accueil. Les sorties sont calquées sur celles
qu'une mère de famille pourrait organiser pour  ses propres enfants, bibliothèque, parc….Les jouets proposés
dans la maison se réfèrent à la même philosophie, ils proviennent pour beaucoup de dons offerts
par des connaissances, des habitants du quartier. Nous ne souhaitons pas que l'enfant devienne un consommateur
de jeux ou d'activités, il doit pouvoir retrouver son foyer sans éprouver une frustration trop importante de ce
qu'il laisse à la Passerelle.

Un soin particulier est porté sur le suivi médical des enfants, en accord avec les parents, nous pouvons remettre
à jour les vaccinations, les lunettes et faire des visites chez le dentiste. Cet accompagnement est assuré
par la puéricultrice qui conduit les enfants auprès d'un réseau de professionnels constitué au fil de tout ce temps
de partenariat.

L'encadrement pour le travail scolaire quotidien est apporté par les permanentes, secondées par des bénévoles
qui viennent spécifiquement pour ces moments de soutien. Beaucoup d'enfants accueillis à la Passerelle
sont en difficultés scolaires et nous essayons de rassurer l'enfant face à ses devoirs plutôt que
d'obtenir obligatoirement des résultats.               

Un soutien psychologique peut être apporté à l'enfant et ses parents par notre intermédiaire auprès d'un
psychologue en lien avec la Passerelle, au C.M.P. Ce soutien se fait toujours en accord avec les
parents qui accompagnent l'enfant en notre présence auprès du psychologue. Certaines familles continuent
ce suivi lorsque l'enfant nous quitte.

b) - Des parents

Tout comme pour l'enfant, cet accompagnement se fait au quotidien au travers des faits concrets repérés
lors de l'accueil de l'enfant. Les rencontres avec les parents s'organisent au moment des départs et
retours des enfants ou lors des communications téléphoniques . Elles correspondent à des entretiens informels.
Nous n'effectuons pas un suivi particulier des parents, notre travail se situe auprès des enfants, mais
nous accompagnons les parents vers des services extérieurs : service social, associations et nous sommes
présents chaque fois qu'ils nous le demandent.

La relation établie avec les parents est empreinte d'une confiance réciproque et c'est très simplement
que nous abordons avec eux, des problèmes parfois compliqués.
Nous quittons chaque parent en lui disant que nous sommes toujours là, qu'il peut de nouveau faire appel
à nous s'il en ressent le besoin.

Partenariat

Depuis son existence de bientôt 22 années, la Passerelle a tissé des liens avec différents partenaires extérieurs.
Sans ce réseau professionnel, associatif ou amical, nous ne pourrions pas travailler et accompagner
parents et enfants comme nous le faisons. C'est dans un mouvement d'échanges mutuels que se fait ce
partenariat. Ce réseau très varié se constitue de professionnels médicaux et para- médicaux, de partenaires
associatif (alphabétisation, accompagnement administratif), de travailleurs sociaux des circonscriptions sociales,
des hôpitaux ou structures d'accueil, de toute personne intervenant auprès des familles que nous dépannons.
Ce travail de réseau se fait toujours en lien avec les parents dont nous accueillons les enfants, ils sont associés
à ce partenariat.

              Plan de la Ville

Conseil d'Administration



Le Conseil d'Administration élu pour 2 ans est très impliqué dans la vie de nos maisons. Il est composé comme suit:

Présidente

Madame Nicole MADRENES


Vice-Présidente

Madame Dominique BARBERA


Trésorier
   
         
Monsieur Alain BETRY


Secrétaire

    Madame Catherine PFISTER-BLIND



                                                            MEMBRES PERMANENTS

Monsieur Jean CENNI

Madame Sabine DHUMERELLE

Monsieur Gérard DUTHEIL DE LA ROCHERE

Madame Claude FINGERHUT

Madame Denise PIOTROWSKI

Madame Françoise SANHA

Madame Véréna THORN

Madame Isabelle TITTI

Madame Madeleine TOTEMPS


Copyright (C) 2006-2007. Tous droits réservés.Webmaster: Birahim Diouf