DOCUMENTATION

                                            Fiche Technique "Structure Innovante" réalisée par l'ONED


PASSERELLE 92 Association Loi 1901




PRESENTATION DE L'ACTION

Intitulé, ancienneté et lieu d'implantation

Le relais parental « La Passerelle 92 » est implanté dans le département des Hauts-de-Seine, à Gennevilliers depuis 1985.
En 1989, La Passerelle est devenue « la Grande Passerelle » afin de la distinguer de la création d'une deuxième maison à
proximité « la Petite Passerelle ».

Service gérant l'action
Dispositif associatif « Association Passerelle 92 »

Personnes à contacter

Madame Sophie DESBOVES DIOUF
Directrice

Madame Lionelle BREBION
Chef de Service

Madame Sylvie LAJRI
Puéricultrice

Adresse:
34, rue Villebois-Mareuil
92230 Gennevilliers
Tél. : 01.47.92.22.65 - 08.79.66.91.29
Fax : 01.47.98.39.14
Email : passerelle92@wanadoo.fr


Échelle de l'action (géographique, nombre d'usagers concernés)

La Passerelle s'adresse aux familles du département des Hauts-de-Seine, et plus particulièrement des
communes limitrophes de Gennevilliers (Asnières, Colombes, Clichy, Villeneuve-la-Garenne, Nanterre,
Bois-Colombes).

Cadre juridique

Elle a bénéficié d'un agrément provisoire de trois ans, à titre expérimental en qualité de lieu
de vie, se référant à la circulaire de Georgina Dufoix du 21/02/1983 concernant les lieux de vie.
C'est une association loi 1901 à but non lucratif, dont le siège social se situe à la Grande Passerelle.
L'accueil des enfants s'effectue sur simple autorisation des parents.

Financement

Au départ, le financement était constitué d'une dotation globale du Conseil Général, de subventions
communales, d'une contribution à projet attribuée en 1985, puis en 1988, 1989,1994, 1995par la
Fondation de France, d'un soutien de la caisse des dépôts et consignations et du FAS ainsi que
de l'apport de la Fondation Abbé Pierre, de Sol en Si, de l'ordre de Malte, du Secours Catholique et des
dons privés.
Actuellement, la Passerelle bénéficie d'une enveloppe budgétaire globale du département au titre
d'établissement de l'Aide Sociale à l'Enfance, dans le cadre de la prévention.
La participation financière des parents est calculée selon les revenus et peut n'être que d'un euros lorsque
la famille a un minimum de ressources.

ELABORATION DU PROJET

Critères ayant motivé le projet

Le contexte de la création est marqué par la sortie du Rapport Bianco-Lamy (1980) qui
interpelle le secteur de l'Aide Sociale à l'Enfance sur les pratiques des travailleurs sociaux, sur la place
laissée aux usagers dans les institutions et sur la reconnaissance de la personne et de la prise en compte
de l'enfant comme sujet…
Dans les Hauts-de-Seine, la réflexion d'un groupe de travailleurs sociaux débouche sur la création d'une
alternative à l'accueil d'enfants à l'Aide Sociale à l'enfance.
Ce projet prend la forme d'un relais parental se situant comme outil de prévention en complémentarité
de l'action exercée par le Service Social de Secteur, la Protection Maternelle et Infantile et l'Aide Sociale à
l'Enfance.

Personne(s) à l'initiative du projet

Le projet fut principalement conçu par une éducatrice spécialisée de l'Aide Sociale à l'Enfance du département
qui est devenue directrice de la Passerelle. Il est à noter le soutien particulier du Directeur de la Vie sociale,
de la Fondation de France, du  Maire de Gennevilliers, du médecin du groupement PMI

Références à un projet du même type

Il n'existait alors pas de dispositif de ce type en France.

Références théoriques

Le projet se réfère à l'étayage de la fonction parentale. La vie quotidienne utilisée comme outil thérapeutique
en lien avec les Travaux de Winnicott sur l'espace transitionnel.

Public visé

Au départ, le projet consiste en un lieu d'accueil de proximité de 7 enfants dont les parents sont confrontés
à des problèmes familiaux, sociaux, ou de santé, ponctuels ou périodiques. L'accueil se fait en dehors de toute
mesure administrative ou judiciaire.

Moyens en personnels, financiers, locaux sollicités ou adaptation des moyens existants.

La création du dispositif dans son intégralité a nécessité la location d'une maison « La Grande Passerelle ».
Au départ, le personnel est composé de la directrice et de deux permanentes ayant un statut d'assistantes
maternelles agréées PMI, équipe complétée par des stagiaires éducatrices de jeunes enfants ou par des
jeunes embauchés en Travail d'Utilité Collective ainsi que d'un réseau de bénévoles.

Objectifs du projet

Il s'agit de répondre à la difficulté d'être parent 24 h/24 en l'absence d'un réseau familial ou de voisinage et
d'offrir à l'enfant un lieu intermédiaire entre l'intimité familiale et le monde extérieur. Le projet concerne
notamment des enfants pour lesquels une orientation de prise en charge à l'Aide Sociale à l'Enfance
n'apparaît pas nécessaire, ni judicieuse ou efficiente.
L'objectif est d'accueillir des fratries 24 h/24, pour quelques jours ou quelques semaines, lorsque les
familles rencontrent des difficultés personnelles ou sociales passagères.
Ce lieu d'accueil permet une certaine transmission « d'une culture familiale » dans le respect de l'autorité
parentale.

Date de début du projet

Le projet a été soumis par la directrice en 1983 à l'Aide Sociale à l'Enfance. Un groupe de travailleurs sociaux
et de la santé a participé à l'élaboration du projet.

Date de démarrage de l'action

Accueil des premiers enfants en novembre 1985.

GRANDES ETAPES D'EVOLUTION CHRONOLOGIQUE

  • Avril 1984 : création de l'association « Passerelle 92 ».
  • Février 1985 : agrément par la commission régionale des institutions sociales et médicales.
  • Novembre 1985 : ouverture de la Passerelle et accueil des premiers enfants, agrément
pour 7    enfants.
  • Novembre 1989 : ouverture de la deuxième maison « la Petite Passerelle » afin de répondre
au nombre croissant des demandes d'accueil, tout particulièrement pour de très jeunes enfants.
  • Janvier 1991 : création d'un réseau pour des familles relais (Assistantes Maternelles agréées
par la PMI) travaillant en lien étroit avec les maisons d'accueil, il facilite par ailleurs le maintien
de la scolarité dans des communes éloignées de Gennevilliers
.

DESCRIPTION DE L'ACTION A CE JOUR

Description de l'action effective

La Grande Passerelle est prévue pour un accueil de 15 enfants et la Petite Passerelle pour un accueil de
12 enfants par jour. Le réseau d'assistantes maternelles est prévu pour 20 enfants par jour.

Les Principaux motifs d'accueil sont:

Maladie des parents (7%)
Problèmes Familiaux et Sociaux (23%)
Problèmes Éducatifs (20%)
Problèmes liés aux horaires de travail décalés(9%)
Absence des Parents(6%)
Problèmes de Logement(5%)


La durée moyenne des séjours est de 25 jours, l'accueil pouvant se faire à temps plein de façon modulable
(quelques heures, un jour par semaine, un week-end mensuel…) selon la situation familiale,  2 % des enfants
sont par la suite orientés en foyer ou en famille d'accueil ASE (Aide Sociale à l'Enfance), le séjour au Relais
Parental permet alors d'évaluer l'opportunité de cette mesure et d'en effectuer l'accompagnement.

Les journées se déroulent à l'image d'une vie de famille avec les activités quotidiennes en veillant à poursuivre
la scolarité, les activités de loisirs, les suivis thérapeutiques dont l'enfant bénéficiait avant son admission.
D'autres suivis sont mis en place si nécessaire. Une des règles principales de l'association est de veiller au
rythme de l'enfant dans le souci de son bien-être.

La Passerelle dispose d'une maison de vacances en Normandie, où sont organisés des séjours, pour une
dizaine d'enfants, lors des vacances scolaires avec une partie de l'équipe.

Professionnels participant à l'action (et autres services)

L'équipe par maison est composée de 4 permanentes techniciennes en intervention sociale et familiale,
se relayant jour et nuit, faisant chacune des amplitudes horaires de 12 heures. Elles sont secondées le jour
par deux aides familiales (emploi jeune).
L'équipe est renforcée par une employée de maison, un homme d'entretien, une animatrice intervenant sur
les deux maisons, des bénévoles intervenant de façon régulière ou ponctuelle. Par ailleurs, la Passerelle
emploie une dizaine « d'accueillantes » bénéficiant au départ d'un agrément d'assistantes maternelles
PMI jour et nuit et depuis deux ans d'un agrément d'assistantes maternelles permanentes. Elles sont
employées directement par l'association.

Une psychologue à temps partiel anime, auprès des accueillantes et des employées, des groupes de parole
et de réflexion.
Une puéricultrice à 60% ETP assure le suivi de la santé des enfants accueillis en lien avec la PMI,
le suivi des assistantes maternelles et elle anime des ateliers avec elles.
La Directrice, de formation puéricultrice, est référente de la Grande Passerelle et de l'association, une
éducatrice spécialisée a en charge la Petite Passerelle.

Implication des professionnels

On observe une grande stabilité du personnel liée en partie à la reconnaissance que leur apporte leur
statut conventionnel (convention collective de 1966).

Implication de la hiérarchie et autres institutions

La hiérarchie est très impliquée dans les tâches d'accueil et la vie quotidienne. En collaboration avec
l'éducatrice spécialisée, elle assure une astreinte 24 h/24. Les différents membres du conseil d'administration,
qui est toujours composé par les mêmes personnes depuis la création, sont très présents par une
participation régulière aux activités des maisons.
Depuis leur ouverture, des bénévoles du quartier offrent des services à la Passerelle.

Temps et modalités de régulation en équipe

Lors du roulement horaire des permanentes TISF, un temps de régulation d'un quart d'heure est prévu pour
passer les consignes. Des fiches de renseignements sont remplies pour chaque enfant, sur lesquelles
figurent les éléments d'échanges avec les autres services, les renseignements médicaux.
La Passerelle est toujours disponible pour accueillir un enfant qui poserait problème à une famille relais.

Modalités d'entrée en contact avec le public

L'admission peut se faire à la demande des parents (50 %), ou à la demande des services sociaux, PMI,
hôpitaux, associations diverses, sur simple appel téléphonique (45 %). Les parents, après entretien,
signent une autorisation d'hébergement, une décharge en cas de soins et fournissent le carnet de santé.
La première visite à la Passerelle coïncide souvent avec un accueil le même jour, les parents confient leur
enfant en toute sécurité dans un lieu professionnel et surtout chaleureux basé sur un modèle familial.

Implication des usagers

La seule demande effectuée par rapport aux visites des parents est le respect des moments de vie collective
(sieste, promenades, repas…) . Les rencontres sont adaptées au cas par cas. Un point fort de vigilance de
l'équipe porte sur la remobilisation les parents face à la prise en charge des enfants et leur implication au
maximum dans les démarches extérieures.

Amplitude d'ouverture et d'accueil des usagers

Le dispositif ouvert 24 h/24, a permis d'accueillir, en 2004, 478 enfants âgés de 1 mois à 17ans. 30 % des
enfants sont revenus plusieurs fois.

Modalités d'information de l'environnement sur le dispositif

Étant donné la territorialisation du dispositif, le travail partenarial et le bouche-à-oreille suffisent pour que
la Passerelle soit identifiée par l'environnement..

Place de l'action par rapport au système dans lequel elle s'insère

Le dispositif bien repéré, reconnu et apprécié dans l'environnement, le travail partenarial de proximité
permet cette place et cette reconnaissance. Les critères d'accueil sont connus par les partenaires et
respectés. Des liaisons sont effectuées de manière systématique avec les services connaissant la famille.
Il existe une forte collaboration avec la PMI, les écoles du quartier, le service social polyvalent, les hôpitaux,
l'Aide Sociale à l'Enfance, le CMP dont une psychologue accueille certains enfants de la Passerelle.

Réaménagement ou évolution du projet

Le projet d'ouverture d'une deuxième maison visait à répondre aux demandes d'accueil
croissantes et notamment pour de très jeunes enfants. Les maisons veillent à ne pas séparer les
fratries.
D'autres dispositifs du même type ont été créés d'une part dans le département : Chatenay-Malabry,
d'autre part dans le Doubs (Besançon et Audincourt), à Nantes, à Montpellier.
Des projets sont en cours à Rouen, à Cherbourg, à Dijon et Vesoul...

Autre projet actuel
Le département souhaiterait que l'association créée une autre maison. L'association est prête à soutenir
tout projet analogue.

REGARD DES ACTEURS SUR LE PROJET

(regard critique, entraves ou freins au développement, limites de l'action…)
Le dispositif permet de garder la philosophie du projet compte tenu de la grande stabilité du personnel et
de sa disponibilité. Pour des questions de budget, l'équipe a été complétée par différents dispositifs
d'emplois d'insertion (TUC, emplois jeunes…) dont l'arrêt provoque des contraintes de gestion quotidienne
complexes.
Le partenariat solide créé au fil des années permet un bon repérage de la part des professionnels extérieurs
à la structure ce qui évite des orientations de publics ne relevant pas de la Passerelle. La souplesse et la
simplicité d'admission, la rapidité d'intervention sont des points particulièrement appréciés.

ELEMENTS RELATIFS A L'EVALUATION

L'action a-t-elle fait l'objet d'une évaluation ?

Auteur: Cabinet de recherche
La recherche évaluative a été effectuée en 1993, mais n'a pas été menée à son terme pour des raisons
relatives à la démarche méthodologique. Aucune donnée n'a pu être extraite de cette amorce d'évaluation.

Autres modalités de régulation de l'action (cadre, protocole, rythme…)

Le Conseil d'administration, outre les réunions, est très présent dans la structure.


Réalisée le 3/11/2005

Rencontre des Relais Parentaux 2007

Télécharger le document
Depuis l'année 2006 l'ensemble des Relais Parentaux de France ont
décidé d'organiser une journée annuelle de travail.
En Juin 2006 cette rencontre a eu lieu à Gennevilliers, en juin 2007
à Besançon.  Elle se déroulera en juin 2008 à Montpellier.
A l'issue de ces journées de travail, un document sera réalisé
.











































Copyright (C) 2006-2007. Tous droits réservés.Webmaster: Birahim Diouf